Une brève histoire du Népal

Le Népal est un pays dont l’histoire politique et sociale est très mouvementée. Je vais tenter de décrire rapidement ses étapes à travers les siècles et de résumer en quelques lignes les recherches que j’ai été amenée à faire.


Vers 700 av. J-C: Une population mongoloïde venue de l’est, les Kirati, arrive au Népal. Ils développent le bouddhisme dans le pays.

Vers 300: Les Licchavi, arrivés par le sud, renversent les Kirati. Le bouddhisme décline au profit de l’hindouisme.

Le Népal est alors composé de royaumes, puis de cités-états entre lesquelles de nombreux conflits règnent. Au cours des siècles suivants, de nombreux temples sont érigés dans le pays.

1.jpg

Le temple hindouiste de Changu Narayan


1768: La dynastie des Shah prend la ville de Katmandu. Le Népal est unifié.

1814-1816: Guerre anglo-népalaise, se solde par la victoire de l’Angleterre et un traité définissant les frontières actuelles du pays.

1846: Les Rana prennent le pouvoir dans un coup d’état sanglant. Les Shah sont relégués à un rôle de représentation.

2.jpg

La râni du Népal et ses dames de compagnie (1920)

Jusqu’en 1950, ils instaurent un régime autocratique et isolationniste: petit à petit, le pays se ferme à tous les visiteurs.

1950: Le roi shah Tribhuvan reprend le pouvoir avec l’aide de Nehru, constitue un gouvernement incluant des Rana. Le Népal rouvre progressivement ses frontières et s’engage sur la voie de la démocratisation. Katmandou devient alors la capitale du mouvement hippie, avec la marijuana en vente libre.

1960: Le roi Mahendra suspend le parlement, la constitution et les partis politiques et met ainsi un frein aux avancées démocratiques.

1990: Après avoir réprimé violemment des manifestations, le gouvernement cède à la pression de la rue : l’interdit sur les partis politiques est levé et le roi accepte la monarchie parlementaire.

1991: Premières élections démocratiques : le parti du Congrès népalais remporte 110 sièges (sur les 205 du Parlement).

1995-2006: Insurrection maoïste, appelée guerre de Prachanda fera plus de 13000 morts  à travers le pays.

4.jpgPushpa Kamal Dahal, chef de l’Armée népalaise du peuple, surnommé Prachanda (« le féroce »)

2001: En juin: Massacre de la famille royale: le prince Dipendra assassine le roi Birendra ainsi que 8 membres de la famille royale. Fin juillet, un accord entre le gouvernement et la rébellion maoïste met un terme provisoire aux actions violentes au Népal.

5.jpg

La famille royale du Népal avant le massacre

S’ensuit une période de très grande instabilité politique.

2008: Le Népal devient une république après l’abolition de la monarchie, proclamée par une Assemblée constituante élue.

2015: Une nouvelle constitution est adoptée, la première en Asie à protéger les droits des homosexuels.

La même année, une série de séisme dont la magnitude atteint 7,9 ravage le pays. De nombreux édifices historiques et religieux sont détruits, les habitations fragiles de Katmandou sont massivement détruites. Un bilan de plus de 8000 morts est à déplorer, et la croissance naissante du pays est mise à mal. Pour plus d’informations sur ce séisme qui a retardé le départ de l’IOSF pour le Népal, vous pouvez consulter l’article écrit par les élèves.

Sources: (Pour obtenir des liens de documentation fiables au sujet du Népal, sur différents domaines: Encyclopédie de l’Agora )

Guide Lonely Planet

Article du site BBC news

Page Wikipédia « Histoire du Népal »

Publicités

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :