La cuisine au Népal

Dans un pays si éloigné culturellement du nôtre, pas étonnant que leur manière de vivre et particulièrement leur alimentation soit très différente.

Résultat de recherche d'images pour "dal bhat" Résultat de recherche d'images pour "momos népalais" Résultat de recherche d'images pour "manger népal roti"

                     Dal bhat                                       Momos                                                         Rotis

 

  • Une journée type :

Le rythme d’une journée au Népal ne ressemble pas du tout au nôtre. Au lever, les Népalais boivent un thé au lait (dudh tchia) ou noir (khalo tchia). Le petit déjeuner et le déjeuner sont regroupés en un seul repas dans la matinée : on y mange un dal bhat, plat qui sera détaillé dans le paragraphe suivant. Dans l’après-midi, c’est l’heure du khaza, petit casse-croûte. Le repas du soir est vers 20h, on y mange aussi un dal bhat.

  • Le plat national : le dal bhat

Le दाल भात तरकारी , ou dal bhat, est servi deux fois par jour mais peut être décliné en de nombreuses variantes, en modifiant les accompagnements et les épices. Composé de lentilles (dal) et de riz blanc (bhat), il est mangé généralement avec un curry de légumes, des achards, du chutney, des ingrédients épicés… ou encore des tranches de citron, des piments frais, etc…

Les lentilles sont cuites à l’eau comme le riz, puis servies épicées, dans un bol avec leur jus de cuisson. On les mélange avec le riz, afin de rendre celui-ci moins sec et moins fade. Les légumes sont toujours mélangés avec des pommes de terre légèrement épicées. Servi midi et soir, à volonté, il est le plus souvent végétarien car la viande est chère, mais il peut aussi être accompagné de poulet ou mouton. Les vaches sont sacrées au Népal, donc on ne mange jamais de bœuf !

Même si on mange du dal bhat deux fois par jour, les épices (et surtout les mélanges d’épices) et les accompagnements sont tellement variés que les combinaisons sont infinies !

 

 

  • Les autres plats et boissons

Les momos sont des sortes de raviolis tibétains fourrés, à la viande hachée ou aux légumes et cuits à la vapeur ou frits. Originaire du Tibet, il est devenu un mets traditionnel du Népal. Le rotis est un pain de blé plat.

Le thé est, quant à lui, la boisson nationale du Népal. Il peut être servi à l’indienne, c’est-à-dire brûlant, sucré et mélangé à du lait. Le thé népalais est agrémenté d’épices telles que clous de girofle, cardamone… Le thé tibétain est salé et on y ajoute du beurre de nak.

On boit également de la bière tibétaine (chang), de l’alcool de riz (rakshi), du lassi : boisson à base de yaourt…

 

  • Quelques précautions à prendre

! La cuisine est parfois très épicée, attention aux mauvaises surprises !

Attention également à ne pas boire l’eau qui n’a pas été bouillie ou purifiée.

Les Népalais mangent avec la main droite : c’est la main pure. La main gauche étant réservée aux ablutions, il ne faut pas l’utiliser pour manger ou tendre des aliments.

 

Sources :

Site Namastemiss

Site du guide du Routard

La cuisine népalaise sur le site revesetsacados

Publicités

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :