Coutumes et traditions népalaises

Comme n’importe quel pays, le Népal possède des coutumes qui lui sont propres.

Certaines d’entre elles s’appliquent à la vie de tous les jours comme par exemple :

  • On se déchausse avant d’entrer dans une maison ou un monument religieux et on fait attention à bien placer ses semelles sur la terre.
  • Ne jamais entrer dans une cuisine sans y être invité.
  • Il ne faut ni boire dans le verre d’autrui, ni manger dans son assiette.
  • Les Népalais boivent une bouteille sans contact direct avec le goulot.
  • Il est mal vu de pointer ses pieds vers quelqu’un lorsque qu’on est assis. Il vaut mieux s’asseoir en tailleur.

 

  • Il faut éviter de montrer des personnes ou des statues du doigt.
  • Il vaut mieux ne pas trop se découvrir dans la rue : les hommes ne sont jamais torse nu et les femmes évitent les tenues trop légères (même les shorts)
  • Les Népalais ont l’habitude de se lever et de se coucher tôt.
  • La main droite, considérée pure , est utilisée pour manger, payer, donner et recevoir.

Beaucoup de leurs traditions sont aussi liées aux croyances, ainsi les vaches et le feu sont sacrés. On ne jette ainsi pas de détritus dans le feu et ne mange pas de bœuf.

Diverses religions sont présentes au Népal, les principales étant l’hindouisme et le bouddhisme. Ces dernières se confondent même parfois. Ces religions coexistent en harmonie, il est ainsi commun de participer aux fêtes de toutes les religions.

On contourne également les stūpa dans le sens des aiguilles d’une montre.
Un stūpa étant un édifice de la religion bouddhiste qui peut contenir une relique.

Ci-dessous l’image de deux stūpas dont la fameuse stūpa de Bodnath à Katmandou (à droite).

De plus, il peut être interdit de prendre en photo certains temples ou leurs façades.

 

Enfin, beaucoup des coutumes népalaises s’expriment au niveau des relations sociales :

  • On se salue en joignant les mains au niveau du front et en disant l’expression « Namasté » qui signifie : « que vos qualités soient bénies ».
  • Il n’existe pas de « merci ».
  • Contrairement à ce qu’on fait en France, hocher la tête de gauche à droite signifie « oui ».
  • Les Népalais ne sont pas dérangés de cracher de manière bruyante ou de se curer le nez en public.
  • Les couples népalais s’abstiennent de démonstrations affectives en public, même si cela a tendance à changer.
  • Par contre, il n’est pas rare de voir des hommes se prendre la main en signe d’amitié.

 

Sources :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :